Petit tour en Ferrari F458 Italia

Publié le par Sébastien

Petit tour en Ferrari F458 Italia

J'ai eu la chance, dimanche dernier de piloter une Ferrari F458 sur le circuit de Chenevières près de Lunéville. De sublimes sensations et un sentiment de puissance que je n'avait jamais ressenti auparavant.

Après un tour de découverte dans une Golf (eh oui il n'y a pas que des supercars) où l'instructeur explique la signification des signalisations (principalement des plots de différentes couleurs) et comment bien prendre les virages pour reprendre le maximum de puissance, j'ai attendu mon tour pour me mettre au volant.

J'aime beaucoup le jeu Gran Turismo qui donne de bonnes sensations, mais, se mettre au volant de ce bolide, c'est autre chose.

Le moteur (situé à l'arrière évidemment) est un V8 qui développe 570 chevaux pour une vitesse maximale de 327 km/h. Ici pas de pointe à 300 mais 210 (la ligne droite du circuit n'est pas assez longue) avec une accélération de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes.

En montant à bord de la bête, la première impression m'a surpris car je m'attendais à un environnement austère avec peu de technologie mais en fait, on se retrouve dans un habitacle très sobre avec un cuir noir omniprésent du plus bel effet qui apporte un sentiment de sécurité. La voiture est en fait bourrée de technologie tant pour la tenue de route que pour le freinage.

Ici, on ne touche pas les vitesses, la boîte est en mode automatique (dommage). le départ se fait calmement, en effleurant l'accélérateur, on sent qu'il y a beaucoup de puissance en dessous. Sortie du paddock, je lance le bolide. Les sensations arrivent tout de suite, la voiture réagit aux moindres sollicitations. C'est un grand bonheur d'être au volant. A la sortie du premier virage qui amène la longue ligne droite, j'appuie à fond l'accélérateur, la vitesse augmente encore et toujours 100, 150, 180, 200, 210, il faut freiner à fond car virage. Les freins carbone sont hypers efficaces mais il faut quand même bien les gérer car arrêter plus de 1300 kg lancés à 210 km/h ne se fait pas si facilement.

Après 3 tours et un pointe à un peu plus de 210 km/h, il faut rejoindre le paddock malheureusement...

Grande expérience que je renouvellerai sans doute.

Petit tour en Ferrari F458 Italia
Petit tour en Ferrari F458 Italia
Petit tour en Ferrari F458 Italia
Petit tour en Ferrari F458 Italia
Petit tour en Ferrari F458 Italia

Publié dans Discussions

Commenter cet article